Tappa 1 - La Turbie
Tappa 2 - Beausoleil
Tappa 4 - Roquebrune
Tappa 3 - Mentone
Tappa 5 - Ventimiglia
Tappa 6 - Ventimiglia
Tappa 7 - Ventimiglia
Tappa 8 - Ventimiglia
Tappa 9 - Ventimiglia

9 étapes pour retrouver le passé

À peine plus d'un an après l'achèvement de la conquête des Alpes-Maritimes (14 av. J.-C.), entre le 1er juillet 13 et 30 juin 12 av. J.-C., l'empereur Auguste fit solennellement borner la voie entre Piacenza et le Rhône. Jusqu'au Var, elle fut connue sous le nom de via Julia Augusta. Cet itinéraire, utilisé par Rome dès le IIe s. av. J.-C., n'était pas nouveau, mais son institutionnalisation et son jalonnement par des bornes imposantes portant le nom et la titulature du fondateur de l'empire et numérotées depuis Rome, avaient une valeur hautement symbolique : la continuité territoriale de l'empire acquise dans le cadre d'un ordre politique et administratif nouveau. Cet axe routier, la seule voie transalpine utilisable en toute saison, a structuré l'espace, et durablement transformé le paysage humain et la vie des hommes.
Une sélection de sites permettra de mieux comprendre le rôle de cet itinéraire d'exception dans le passage à l'ordre romain.

 

Via Iulia Augusta